AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elliott Shanahan ~ Un apprenti créateur parmi des créations ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elliott Shanahan
♧ Humain ♧
Scientifique / Etudiant

avatar

Date d'inscription : 04/03/2011

Nombre de messages : 30
Muffins Muffins : 21

Rapport
Age: 21 ans
Orientation sexuelle: Ambivalent
Compagnon: Aucun. Pourquoi, tu veux une nuit ?

MessageSujet: Elliott Shanahan ~ Un apprenti créateur parmi des créations ?   Dim 6 Mar 2011 - 18:27

    ❦ Généralités ❦


    Nom : Shanahan
    Prénom : Elliott
    Âge : 21 ans
    Race : Humaine
    Profession : Scientifique, mais simple étudiant en biologie aux yeux des Hybrides.
    Sexualité : Tu veux vraiment le savoir, mon mignon ?
    Don : Aucun.

    ❦ Description❦


    Physique : « Tu ira loin, mon fils ! Non seulement t’es une tête, mais en plus t’as une belle gueule ! » riait son père en lui tapant virilement dans le dos, en frimant devant ses invités…

    C’est un regard moqueur. Une petite étincelle de raillerie qui jaillit d’une paire d’yeux trop communs pour qu’on y prête attention. Une pupille noire cerclée d’une auréole mordorée qui se répand dans l’iris pour former un kaléidoscope de gris et d’acajou. Mais la distance écrase les nuances, et l’on ne voit que des yeux marron d’une banalité à mourir d’ennui. Des yeux posés sur un visage ovale aux traits réguliers, continuant sur un nez aquilin pour finir sur une mâchoire un peu forte et un menton pointu, rasé de près. Un visage déjà adulte dont ne subsiste de l’enfance que des fossettes qui se forment dès qu’un sourire fleurit sur les lèvres d’Elliott, des lèvres charnues mais fines, figées dans une moue moqueuse, qui masquent une dentition régulière et bien soignée.

    Cette figure de jeune homme est encadrée par une chevelure mi-longue, mal coiffée et organisée en mèches qui descendent à la base du cou en rebiquant dans tous les sens. Ces cheveux, à l’origine d’un joli roux ensoleillé, sont teints dans un dégradé de rouge et d’argent aux reflets métalliques et laissent voir des oreilles légèrement pointues percées de plusieurs anneaux et boucles d’oreille qui ajoutent quelques éclats métallisés. Un cou long et fin cerclé d’un collier pour chien et de plusieurs colliers relie la tête au corps d’Elliott. L’étudiant mesure 1m75 pour une soixantaine de kilos ; sa maigreur est composée par une musculation acceptable qu’il soigne tous les samedis après-midi à la salle de sport. Sous la peau pâle de ses longs bras roulent des muscles ronds, des abdominaux et des pectoraux confèrent un léger relief à son torse encore parsemé par endroits d’une acné particulièrement tenace. Le fin duvet roux qui couvre les bras, les jambes et certaines parties du ventre d’Elliott passe presque inaperçu sur sa peau claire.

    Conscient qu’être grand et qu’avoir une musculature relativement bien développée est un atout pour imposer sa présence, le jeune homme a appris à se tenir droit pour récupérer le moindre millimètre de sa stature. Il n’hésitera pas à carrer les épaules et à bomber le torse, bien qu’il utilise uniquement son intelligence hors du commun pour se débarrasser des importuns. Ses gestes sont minutieux et réfléchis, toujours très calmes mais fermes, voulant transmettre une impression de confiance en soi.

    Comme il faut s’habiller, l’étudiant s’habille. Sa garde-robe se compose essentiellement de tee-shirts col V moulants noirs aux motifs étranges et vaguement religieux, arborant des yeux, des têtes de mort ou des croix ; des jeans à des degrés divers de décoloration, tous savamment déchirés ou décousus ; et par dessus le tout, un grand manteau rouge à col de fausse fourrure. Il est rare de voir autre chose que des baskets aux pieds de l’humain, et encore plus rare que lesdites chaussures aient une autre couleur que le noir corbeau. Ajoutez à ça les accessoires décrits plus haut et vous obtenez l’apparence quotidienne de l’étudiant.

    Morale : « T’es peut-être super intelligent, mais tu reste un vrai connard ! » lui criaient les personnes qu’il avait humilié alors qu’elles tentaient juste de sympathiser…

    C’est une formidable intelligence. Une mémoire surnaturelle, une grande capacité de compréhension et une réflexion plus rapide que la normale, le tout associé à un don pour les chiffres et tout ce qui obéit à des règles définies et stables. Il semblerait que le cerveau d’Elliott ne soit jamais au repos car il y a toujours quelque chose qui l’occupe, que ce soient des décimales de pi à retenir ou un problème de physique complexe à résoudre. Il suffit au jeune homme de jouer une ou deux fois à un jeu pour en saisir les mécanismes et pouvoir ainsi mettre en place une stratégie quasi-parfaite, et ce don est valable pour à peu près tout ! Multitâche, il n’est pas rare de le voir participer à une conversation tout en lisant un livre ou en surfant sur l’Internet, et il réalise chacune des tâches à la perfection sans rien confondre. La curiosité et la soif d’apprendre de l’étudiant semblent sans limites et il passe son temps à acquérir des connaissances diverses, juste pour le plaisir de savoir et aussi pour pouvoir ensuite se moquer des autres.

    Pourquoi se moquer des autres ? Pour se protéger. Comme tous les EIP (Enfants Intellectuellement Précoces), Elliott est hypersensible. Toutes ses émotions sont disproportionnées et apparaissent pour un rien ; il subit tout de plein fouet, sans recul et sans second degré. Et, bien qu’appréciant grandement la solitude, il a terriblement souffert d’être rejeté par les enfants de son âge et ensuite de ne plus trouver en eux des amis avec qui il pouvait parler. Les personnes plus vieilles que lui ne voulaient pas d’un gamin plus doué qu’eux, et sa sœur le jalousait. Pour ne pas être écrasé par toute la souffrance morale que lui procuraient ces rejets, il s’est créé une carapace et a commencé à rejeter les gens qui venaient vers lui, usant de son intelligence pour se moquer de leurs petites fautes de langage ou de leurs connaissances trop vagues.

    Mais si vous réussissez à percer cette coquille, vous découvrirez un jeune homme avec les mêmes inquiétudes que les autres et avec beaucoup de qualités. Elliott a toujours ressenti un désir intime d’aider les autres et en fait les preuves avec ses rares amis. Allié à son sens de la justice, cet altruisme en fait un allié de choix si vous avez un problème quelconque. Il met à profit sa grande capacité d’attention pour écouter les autres, et le reste de ses capacités intellectuelles pour leur donner les meilleurs conseils possibles. Étonnement, il fait aussi preuve d’un sens de l’humour assez poussé et se montre très sensible à tout ce qui touche à l’art et à l’harmonie, comme la beauté ou la musique.

    En parlant de musique… L’humain joue bien du piano, de la guitare et du violon, pouvant apprendre rapidement les bases d’un instrument pour ensuite les approfondir si l’envie lui en prend. Rien ne le ravit plus qu’une mélodie parfaitement exécutée ! Il a aussi une vraie passion pour la lecture et dévore le moindre livre qui lui tombe sous la main, que ce soit un essai de biologie ou un roman fantastique, bien qu’il préfère la science-fiction et les livres historiques. Il est très intéressé par les origines de l’homme et de l’Univers, et le projet AK lui ouvre un nouveau sujet de recherche en terme d’évolution ! Mais il a du mal à se fixer sur une passion en particulier ; il peut ressentir un intérêt obsessionnel pour un sujet particulier qu’il laissera tomber en quelques secondes pour autre chose.

    Et ça concerne aussi l’amour. Elliott a toujours été bisexuel (avec un certain penchant pour les hommes) et a enchaîné les aventures d’une nuit ; rien de tel pour briser psychologiquement une personne… Et puis, c’est un jeune homme avec des pulsions… Ce qui n’excuse pas tout. Malgré son sens de la justice, il n’éprouvera aucun scrupule à flirter avec des mineurs ou des personnes en couple, voir mariées. Mais en réalité, il est très fleur bleue et attend juste la personne qui le comprendra et l’acceptera comme il est… Serait-ce vous ?

    Histoire : « Tu sais, on peut être très intelligent et très malheureux en même temps… » lui disait sa mère en voyant sa solitude…

    Les Shanahan vivaient à Dublin depuis des générations, et c’est aussi dans la capitale irlandaise que vit le jour Elliott, fils de Ludger et de Charly Shanahan, le 26 novembre 1990 à 13h48. Il naquit si vite que Mrs Shanahan n’eut pas le temps d’aller à l’hôpital, et elle accoucha chez elle, aidée par son mari fébrile et une infirmière. Elle était professeur de sciences naturelles à l’université de Dublin, son mari était un pépiniériste très connu, et ils vivaient dans une jolie maison au centre-ville ; Elliott n’était donc pas ce genre d’enfants naissant dans une famille défavorisée. Au contraire, sa petite enfance fut placée sous le signe de la chance et du bonheur.


    Charly Shanahan corrigeait les copies de ses élèves lorsque le téléphone sonna, l’arrachant à l’univers merveilleux des fautes d’orthographe et des leçons non apprises. Son mari était au fond du jardin en train de soigner un grenadier, c’était donc à elle de répondre. Elliott, quatre ans, jouait avec des blocs de construction dans un coin de la pièce.

    « Eli, mon chou, je vais répondre au téléphone. Tu reste sage, d’accord ?
    - Oui mamaaaaaaan ! »

    Charly se leva en frottant son ventre qui s’arrondissait déjà. Soit elle devait arrêter le chocolat, soit c’est qu’Elliott allait bientôt avoir une petite sœur. Ou un petit frère. Mais une petite fille, ce serait si bien…

    « Oui, allô ?
    - Mrs Shanahan ? Je suis Mrs Doolittle, la maîtresse d’Elliott. J’aimerais vous parler de votre fils.
    - Oh… Il a déjà causé des problèmes ? Ça ne fait que quelques mois qu’il est scolarisé, pourtant…
    - Non, non, ne vous inquiétez pas ! En fait, je pense qu’Elliott est… Très doué pour son âge. Je ne dirais peut-être pas surdoué, mais je vous conseillerais de l’amener voir un psychologue. Il est très éveillé et curieux et il réussit très bien les petits exercices proposés en classe… »

    La conversation dura encore quelque temps. Charly raccrocha au bout d’une dizaine de minutes, plongée dans ses pensées. Son fils était-il aussi doué que le prétendait sa maîtresse ? Oh, elle devait exagérer… Lorsqu’elle retourna dans le bureau, Elliott avait une copie à la main et la regardait fixement. Sa mère le gronda gentiment et lui enleva la feuille lorsque son fils ouvrit la bouche pour dire :

    « Cellule.
    - Pardon ? Que dis-tu ?
    - Ce-llule-euh. C’est écrit sur la feuille. Cellule. »


    À six ans, Elliott savait lire et écrire presque à la perfection. Il avait commencé à apprendre seul et quelques leçons dispensées à l’école lui avaient suffi pour qu’il en saisisse les mécanismes. Il connaissait son alphabet par cœur et retenait facilement n’importe quelle définition. Il posait sans cesse des questions sur tout et n’importe quoi et jouait à des jeux très élaborés et compliqués qu’il inventait seul ; il jouait parfois aux échecs avec son père et, une fois les règles retenues, il inventait des stratégies qui n’étaient certes pas parfaites mais qui s’en approchaient. Ses parents étaient à la fois ravis et un peu inquiets du surdon de leur fils. Rien n’aurait pu les préparer à avoir un prodige pour enfant ! Ils se demandaient si leur fille, Andréa, née il y avait presque un an, aurait elle aussi une telle intelligence…


    « Qu’est-ce que tu lis, bonhomme ?
    - Un livre de maman. Ça s’appelle « Essai sur l’infini en Mathématiques et en Physique ». »

    Ça, c’est Elliott à neuf ans. Il avait le niveau d’un collégien et dévorait les livres de mathématiques, de biologie et de chimie. Il battait son père à n’importe quel jeu et aidait même sa mère à corriger ses copies. L’acide désoxyribonucléique, l’atome et les dinosaures n’avaient plus de secrets pour lui. Il ne lui manquait que des amis. C’était bien là que le bât blessait. Le petit garçon s’ennuyait parmi les enfants de sa classe dont il jugeait les bavardages puérils et peu intéressants : il était en plein dyssynchronie externe. En décalage avec son niveau scolaire, il avait déjà sauté des classes, mais continuait à s’ennuyer en cours. Les élèves plus âgés ne voulaient pas de lui, ses camardes le considéraient comme une bête curieuse, et sa sœur le jalousait.

    Sa sœur chérie, Andréa, ne comprenait pas pourquoi elle n’avait pas les capacités de son grand frère. Chaque fois qu’elle avait une note, elle était inférieure à celle qu’avait eue Elliott quelques années plus tôt. Les parents ne s’en rendaient pas compte et en rajoutaient une couche en passant leur temps à se vanter de leur fils et jamais de leur fille. La haine d’Andréa grandissait, et avec elle la solitude de son frère qui, hypersensible, ne supportait plus cette solitude. Si les autres peuvent vous faire si mal, alors il faut se protéger d’eux.


    Quatorze ans. Elliott, entré au lycée depuis trois ans, achevait ses études sans la section « Biologie » de son école. Il avait définitivement adopté son look « simili-punk » et avait déjà couché avec une fille, qu’il avait plaqué le lendemain. Il s’en fichait. Il n’avait pas besoin des autres pour être heureux. Il avait développé un côté railleur et asocial qui décourageait tous ceux qui tentaient de l’approcher ; c’était fait exprès. Rien ne comptait plus que ses études. Il voulait un doctorat en génétique et il l’aurait. Il serait l’un des plus jeunes bacheliers et ne visait rien de moins que la mention « Très Bien ». Il ne faisait aucun doute que ça aussi, il l’aurait. Il voulait coucher avec Moran, un garçon de sa classe de quatre ans son aîné, beau comme un dieu. Dans une semaine, il l’aurait dans son lit. C’était si facile de manipuler les gens quand on connaissait la psychologie humaine…


    Dix-sept ans. Bac mention « Très Bien ». Doctorat en génétique. Les femmes et les hommes qu’il désirait finissaient irrémédiablement dans son lit, que ce soit un mignon petit collégien ou une femme mariée. Toujours aucun ami. Tant mieux. Il ne lui manquait plus qu’un emploi à la hauteur de ses ambitions. Et il avait le contrat d’embauche dans la main. Il y avait de ça quelques jours, il avait été contacté par une organisation de scientifiques qui travaillaient sur un projet, le projet « Animalia Kingdom ». Et il se trouvait à l’instant dans les bureaux de l’agence, contemplant une île perdue au milieu d’un lac. Une île pleine d’hybrides, mi-homme mi-animaux. Et il suffisait d’une signature pour qu’il mette à profit ses connaissances en vivant parmi eux et analysant leur comportement. Ils représentaient l’évolution de l’espèce humaine.

    Un sourire inquiétant étira les lèvres d’Elliott. Il avait la possibilité de participer à une expérience hors norme. À étudier des cas poussés de croisements génétiques. Il serait comme un Dieu parmi ses créations. Il signa.

    ❦ Vous❦


    Pseudo : Aucun de fixe… Elliott conviendra très bien !
    Âge : Majeure dans peu de temps !
    Comment avez-vous découvert le forum ? Je suis l’amie d’un ami d’Emrys Xeneumont et je suis arrivée par ici par le bouche-à-oreille ^^


Dernière édition par Elliott Shanahan le Mer 23 Mar 2011 - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliott Shanahan
♧ Humain ♧
Scientifique / Etudiant

avatar

Date d'inscription : 04/03/2011

Nombre de messages : 30
Muffins Muffins : 21

Rapport
Age: 21 ans
Orientation sexuelle: Ambivalent
Compagnon: Aucun. Pourquoi, tu veux une nuit ?

MessageSujet: Re: Elliott Shanahan ~ Un apprenti créateur parmi des créations ?   Lun 14 Mar 2011 - 22:59

J'ai bien lu et relu le règlement et je n'ai pas vu de règle s'appliquant précisément aux UPs de fiches, alors j'improvise °^° Désolé si j'enfreint une loi... Alors...

Petit UP ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney Lisherness
♣ Hybride Chauve Souris ♣
Lycéen

avatar

Date d'inscription : 25/02/2009

Nombre de messages : 117
Muffins Muffins : 15

Rapport
Age: 17 ans
Orientation sexuelle: Uke
Compagnon:

MessageSujet: Re: Elliott Shanahan ~ Un apprenti créateur parmi des créations ?   Mer 23 Mar 2011 - 19:12

Alors, la fiche est bien, tu ne révèles pas tout mais j'espère qu'on en saura plus dans tes RPs =)
Juste quelques petits trucs :

Citation :
Les Shanahan vivaient à Reykjavik depuis des générations, et c’est aussi dans la capitale irlandaise
Tu as dû faire une petite erreur de frappe dans tes recherches mais Reykjavik est la capitale de l'ISLANDE :p Pour l'Irlande, la capitale c'est Dublin =)

Citation :
Ses fantasmes de nekos asservis pourraient-ils devenir réalité ?
Ensuite, cette phrase me dérange un peu, justement parce que le forum reste loin, très loin de ces clichés de nekos donc j'aimerai que tu enlèves cette phrase (et que tu ne comptes pas faire ce genre de truc avec Elliott)

Voilà, il faudrait juste changer ces deux petites choses et c'est bon ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kima-chan.livejournal.com/
Elliott Shanahan
♧ Humain ♧
Scientifique / Etudiant

avatar

Date d'inscription : 04/03/2011

Nombre de messages : 30
Muffins Muffins : 21

Rapport
Age: 21 ans
Orientation sexuelle: Ambivalent
Compagnon: Aucun. Pourquoi, tu veux une nuit ?

MessageSujet: Re: Elliott Shanahan ~ Un apprenti créateur parmi des créations ?   Mer 23 Mar 2011 - 22:47

*regarde sa mappemonde*

... Soit je me suis trompée en posant les étiquettes, soit ma soeur a tout dérangé exprès. Je vais l'étriper, je reviens~

Ensuite, l'histoire des fantsmes blablabla, c'est juste qu'Elliott est un adolescent en bonne santé avec les idées qui vont avec, mais j'avoue m'être un peu emballée, je m'en excuse. Et non, je compte pas faire ce genre des choses, ça me dégoûte un peu moi aussi x(

Voiloù, modifié !


Dernière édition par Elliott Shanahan le Dim 27 Mar 2011 - 11:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney Lisherness
♣ Hybride Chauve Souris ♣
Lycéen

avatar

Date d'inscription : 25/02/2009

Nombre de messages : 117
Muffins Muffins : 15

Rapport
Age: 17 ans
Orientation sexuelle: Uke
Compagnon:

MessageSujet: Re: Elliott Shanahan ~ Un apprenti créateur parmi des créations ?   Jeu 24 Mar 2011 - 0:18

Haha, en tout cas j'ai bien ri quand je me suis rendu compte de l'erreur x)
Et pas de soucis, tant que c'est modifié Wink

Tu es donc validé, je t'ajoute ton groupe et tu peux aller jouer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kima-chan.livejournal.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elliott Shanahan ~ Un apprenti créateur parmi des créations ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elliott Shanahan ~ Un apprenti créateur parmi des créations ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti parmi les 22 pays les plus menaces par la securite alimentaire
» Jean P Boyer fût-il le créateur de l'armée Dominicaine?
» Haldurion, apprenti Chevalier Galadhrim
» Haiti, 4éme parmi les 10 plus dangereuses destinations du monde
» Maka apprenti faucheuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animalia Kingdom :: Fiches d'Identités :: Humains-
Sauter vers: