AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Emmet Anderson, la Chouette [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emmet Anderson
♤ Rebelle Chouette ♤
Proxénète et rebelle solitaire

avatar

Date d'inscription : 03/06/2011

Nombre de messages : 7
Muffins Muffins : 2

MessageSujet: Emmet Anderson, la Chouette [FINI]   Sam 4 Juin 2011 - 13:41

    ❦ Généralités ❦


    Nom : ANDERSON
    Prénom : Emmet
    Âge : 21 ans
    Race : Hybride, croisé avec une chouette blanche appelée plus communément Harfang des neiges.
    Profession : Proxénète et rebelle solitaire à temps perdu
    Sexualité : Ambi, mais ne veut pas se l’avouer alors se contente d’être seme.
    Don : bonne vision diurne et nocturne à un kilomètre maximum, une ouïe très développée. Des ongles acérés aux mains. J’ai beau les couper et les limer, ils repoussent très vite.

    ❦ Description❦


    Physique : J’ai beaucoup de caractéristiques du Harfang des neiges. Je mesure un mètre quatre vingt-sept pour soixante-quatorze kilogrammes. Ma peau est d’une belle couleur pêche et est comme recouverte de soie. Grâce à cela je me déplace aussi silencieusement qu’un Harfang en plein vol. Cela m’amuse de surprendre les gens de cette façon. Je suis mince des pieds à la tête avec des hanches étroites et des épaules moyennement carrées. J’ai de la force, mais comme je ne me muscle pas, je n’ai aucune marque. J’ai de grandes mains avec de longs doigts fins très habiles. Mes cheveux blancs sont hérités des chouettes. Nous sommes censés être d’un blanc immaculé, or moi j’ai de petites mèches noires… Bref, j’ai les cheveux assez courts, mais j’ai volontairement laissé des mèches longues derrière ma tête. Mon visage est fin et lisse. J’ai de petits yeux en amande d’un bleu très clair. Leur particularité est le fait qu’ils sont fixes, tout comme dans ma famille animale. Je m’explique. Je ne peux pas vous jeter des regards en coin. Mes yeux sont coincés si vous préférez. Je ne vois que devant moi, ce qui m’oblige à tourner la tête, voir tout le corps, pour observer mon environnement. Quand je tourne la tête, je le fais toujours très brusquement (comme les oiseaux), ce qui effraye ou surprend les gens. Parlons maintenant de mes lèvres, elles sont pulpeuses et tout aussi douce que le reste de mon corps. J’ai deux boucles d’oreille à droite et une à gauche. Et pour en finir avec mon corps, j’ai un tatouage qui part d’un peu plus haut que ma tempe gauche et descend près de mon œil jusqu’à la mâchoire.
    Pour les vêtements, c’est… du noir ! Je ne sais pas pourquoi j’adore ça. Je mets parfois un peu de blanc mais c’est rare. Je m’habille simplement, mais j’ajoute toujours le bijou ou le manteau qui va marquer les esprits.

    Morale : Je suis très lunatique et compliqué. Je suis quand même plus souvent sympathique que méchant. Je ne suis pas quelqu’un de timide. Si j’ai un truc à dire, je le fais. L’une de mes premières questions est d’ailleurs : « Seme ou uke ? ». Je suis sans cesse à la recherche de nouveaux travailleurs pour mon petit business. Je n'interpelle pas non plus n'importe qui dans la rue pour lui proposer un "contrat" avec moi. Je ne fais ça qu'une fois que je connais la personne un minimum, cela m'évite les mauvaises surprises. En parlant travail, je n'ai aucun scrupule à me servir des autres pour mettre du beurre dans mes épinards (façon de parler). Mais d'un autre côté, je ne suis pas non plus sans coeur. Je ne veux pas perdre les prostitués qui travaillent pour moi. Donc je les écoute, les rassure et les accompagne parfois à des rendez-vous. Je m'entend bien avec eux. Je ne sais pas si on peut appeler ça de l'amitié pour certains. Mais on peut dire qu'on se fait confiance. Les problèmes rencontrés me sont toujours très vite rapportés. Et je fais tout pour les résoudre. Je sais bien que je n'ai pas la carrure pour impressionner qui que ce soit. Mais j'ai un côté bagarreur imprévisible qui me donne l'impression d'avoir des ailes et d'être capable de tout. Il ne faut jamais faire du mal à mes employés ou moi-même. La Chouette se venge toujours. La Chouette, c'est mon petit surnom. Puisqu’on parle de vengeance, il faut savoir que je suis prêt à tout pour ça. La torture, mentale en particulier, est mon rayon de prédilection. Je joue toujours à fond et n'ai pas peur de me tremper dans des histoires louches ou trop poussées. D'ailleurs c'est tout à fait mon genre d'engager des hommes pour aller filer une bonne correction à un client malappris.
    J’aime et déteste la solitude. C’est pourquoi quand je rencontre quelqu’un de pas trop ennuyant, j’adore rester très longtemps avec cette personne. Je ne suis pas un pot de colle pour autant. Je sais m’arrêter. Si je devais donner mon plus grand défaut, ça serait ma fierté. C’est en général à cause de ça que toute bagarre commence.
    Lorsque j'aurai de vraies preuves sur le fait que la société nous ment, je serai le premier à jouer le terroriste, kamikaze, suicidaire ou autre. Pour le moment je n'ai que des intuitions et mon père ne m'a rien laissé à propos de cela. Et mon côté solitaire a refusé une aide extérieure. Je déteste pourtant ma solitude.
    A part ça j’adore le feu, les explosions et les feux d’artifices. C’est si envoûtant et inquiétant à la fois. J’aime me faire peur. Pas me faire mal ! Juste m’effrayer. Une dernière chose mes instincts animaliers sont particulièrement aiguisés, me rendant méfiant, séducteur ou chasseur… Tout dépend de la période de l'année ou du moment de la journée. J’ai aussi la manie de m’asseoir sur une branche en haut d’un arbre en mangeant de la viande crue.

    Histoire : Mon père vivait seul et a donc fait une demande d’adoption. C’était un homme-caméléon. Il m’a élevé normalement (?). Il m’aimait. Quand j’étais petit, on jouait souvent à cache-ache pendant des heures. Essayer donc de trouver un homme qui peut se fondre complètement dans le décor, ce n’est pas évident ! A cette époque-là, j’allai à l’école comme tout le monde. Etant gosse et voyant tout l'argent que mon père se faisait, j’étais très fier de lui. Mais les autres ne le comprenaient pas. Excusez-nous de pouvoir nous offrir tout ce que nous souhaitons !
    A cette époque-là j’avais un baby-sitter que j’aimais beaucoup. C’était un homme-paon. Et il avait une vraie queue de paon. Souvent il la dépliait entièrement pour moi, car je m’émerveillais toujours devant ce spectacle. Seul hic de cette période : mon père disparaissait régulièrement. Parfois en pleine balade en ville je tournais la tête quelques secondes, puis je me retrouvais seul. C’était affreusement angoissant. Mais à chaque fois je rencontrais mon baby-sitter qui me ramenait à la maison et s’occupait de moi. Ce n’est que le lendemain matin que je revoyais mon père assis sur le bord de mon lit. Après plusieurs disparitions étranges, mon papa décréta que nous ne ferons que des balades nocturnes. Tout se passait bien. J’aimais bien qu’on soit seuls dans les parcs et aires de jeux. Puis ses disparitions reprirent. Et je trouvais toujours mon baby-sitter qui « passait par-là ». Les lendemains, mon père me disait : « Mais non, mon poussin, c’est toi qui t’es éloigné dans le noir. Tu sais que je n’ai pas de vision nocturne, alors je te perds de vue. » Mais je sais ce que je dis ! Je ne m’éloigne jamais de lui. Je sais qu’il a un autre travail dont il ne me parle pas. Un soir, pleins de gens se sont réunis dans notre salon aux volets et rideaux fermés. Ce soir-là, papa avait demandé à mon baby-sitter de m’emmener dormir chez lui. J’ai toujours trouvé ça bizarre. C’est pourquoi l’année de mes seize ans, j’ai fini par poser des questions à mon père. Voyant que je refusais de croire un seul mensonge, il alla jeter un œil dehors. Et enfin il commença à parler. Il m’avoua qu’il avait des doutes sur la ville dans laquelle nous vivons. Il était persuadé qu’il existait un autre monde différent du notre. Il m’apprit toutes ses hypothèses, ses doutes et ses craintes. Il faisait d’ailleurs parti d’un réseau de rebelles. J’ai aussi appris que mon ancien baby-sitter faisait parti du réseau et était chargé de veiller sur moi et d’aller me chercher lors des subites disparitions de mon père. Puisqu’on en parle, papa disparaissait à chaque fois que des policiers ou d’autres gens le regardaient avec trop d’insistance. J’eus un peu de mal à y croire, mais les doutes ont commencé à s’installer dans mon esprit. Mon père m’expliqua également que son métier de proxénète n’était qu’une couverture pour subvenir à nos besoins.
    J'ai alors décidé d'arrêter l'école. Mon père, inquiet, me proposa de m'apprendre son métier. C'était exactement ce que je voulais. Alors au début il ne fit que m'expliquer, puis un an plus tard il m'emmena partout avec lui. C'est ainsi que j'ai rencontré les prostitués. J'étais devenu leur petite mascotte. Au début je ne les voyais que comme des objets, mais papa m'expliqua que c'était mal. Alors j'ai changé progressivement mon regard sur eux. Malgré tout, je me méfiais de tout le monde. Je n'avais vraiment confiance qu'en mon père.
    A la fin de mes dix-sept ans, les acolytes de mon père commencèrent à disparaître un à un. Vous connaissez le jeu « Les Loups-garous de Thiercelieux » ? Eh bien c’est un peu le même principe. Après que deux des compères de mon père ont disparu, ils ont commencé à penser qu’il y avait un espion parmi eux. Il fallait le démasquer avant qu’il ne livre tout le monde. Malheureusement ils le trouvèrent trop tard… Mon père est mort. Officiellement de mort naturelle. J'avais vingt ans. Mais tout comme les autres rebelles, je pensais que c’était un assassinat. Il aurait fait un arrêt cardiaque, apparemment, sur le chemin en rentrant à la maison un soir. L’attaquer la nuit, c’est lâche ! Surtout qu’il n’avait aucune chance. C’était un caméléon et non une chauve-souris ! Plusieurs semaines après l’enterrement de mon père, un homme me contacta comme étant un de ses « amis ». Je savais quoi comprendre par-là… Il me proposa de les rejoindre, sauf que je refusai net. Je ne voulais pas faire la même erreur que mon père : faire confiance à des étrangers.
    J’ai repris la place de mon père en tant que proxénète. Malheureusement les prostitués s'inquiétaient, car j'étais jeune et j'avais l'air d'un insecte. Mais un jour, je me suis permis de casser la figure à un client assez baraqué car il maltraitait l'un de mes employés sous mes yeux. Je veux bien croire qu'il existe des sadiques et des masochistes, mais là, il était clair que ce n'était pas un jeu.
    Désormais je vis la nuit et le jour. Mon sommeil est totalement décousu. Mon travail et mes enquêtes ne me permettent pas de vrai repos. Le plus important maintenant, c’est que je suis seul. J’ai beau m’occuper sans arrêt, la solitude est trop pesante. Je me réserve donc parfois un de mes prostitués (que je paye évidemment) ou vais draguer.
    Ce que je ne comprends toujours pas… C’est la raison pour laquelle on m’a toujours dit que c’est le monde merveilleux ici. Je suis sûr que c’est faux et je veux me tirer d’ici. Voyager dans le monde entier et découvrir qui sont les autres hybrides qui vivent dans les autres villes. Il y a tant de choses étranges. Peut-être aurai-je un jour des réponses…

    ❦ Vous❦


    Pseudo : Haru, Eichi ou Luan ^^
    Âge : 21 ans
    Comment avez-vous découvert le forum ? Grâce à l’un des membres qui est aussi inscrit sur un autre fofo où je suis.


Dernière édition par Emmet Anderson le Dim 5 Juin 2011 - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokoshino-anakano.forumactif.com/
Sidney Lisherness
♣ Hybride Chauve Souris ♣
Lycéen

avatar

Date d'inscription : 25/02/2009

Nombre de messages : 117
Muffins Muffins : 15

Rapport
Age: 17 ans
Orientation sexuelle: Uke
Compagnon:

MessageSujet: Re: Emmet Anderson, la Chouette [FINI]   Sam 4 Juin 2011 - 20:38

Okay, alors pour commencer il y a des fautes dans la fiche, si tu pouvais la relire et en enlever quelques unes déjà, ce serait chouette =) (C'est le cas de le dire !)

Ensuite, tu parles souvent de "mon père le Harfang des neiges". Bon je comprends qu'il s'agisse d'une métaphore mais elle est un peu gênante surtout que tu l'emploie à de nombreuses reprises... Par des gènes de ton personnage mais pas de son "père".

Dans le physique aussi, une phrase me choque.
Citation :
Chez les mâles, nous sommes censés être d’un blanc immaculé, or moi j’ai de petites mèches noires…

Tu utilise un point de vue intra-diégétique et la première personne DONC tu ne peux pas parler de "mâles" puisque ton personnage n'a pas connaissance de "femelles". C'est juste que le Harfang est censé être blanc, etc... Pareil pour le premier paragraphe de l'histoire ; il n'apporte rien et n'est pas cohérent par rapport, une fois encore, au point de vue de l'histoire.

Et Emmet est bel et bien rebelle, simplement il n'agit pas encore. C'est pour ça que je ne comprends pas la phrase suivante :

Citation :
Si je venais à découvrir que la société nous ment, je serai le premier à jouer le terroriste, kamikaze, suicidaire ou autre.
Il sait que la société lui ment, non ?

Enfin, venons-en au fait que ton personnage soit proxénète. Je me demande si tu sais vraiment ce qu'est un proxénète. J'ai déjà joué avec des personnages qui l'étaient et je peux te dire que le tien ne correspond guère à un "vrai" proxo. Premièrement, s'il est là pour récupérer l'argent des prostitués, il est aussi là pour les "protéger" et veiller à ce qu'ils continuent à lui apporter du pognon... Tu ne parles pas de cet aspect là. De même, sans que les proxénètes soient forcément des gros méchants brutasses de base, à première vu Emmet ne m'impressionnerait guère.

Je reste aussi perplexe sur le fait que Emmet ait eu une enfance dite "normale" et "heureuse" avec un père proxénète ET rebelle... Enfin, tu parles du fait que ton personnage reprenne les prostitués comme s'il s'agissait d'objets. Bon, certes, dans la pratique, c'est le cas, mais entre nous, j'accepterai pas un autre proxo sans être sûr que ce dernier sait ce qu'il fait et que je risque pas de me faire trancher la gorge par un client dérangé. Bref.

Mot de la fin :
Citation :
Je suis sans cesse à la recherche de nouveaux travailleurs pour mon petit business. Donc si je vous le propose, ne vous en offensez pas.

Demande à quelqu'un dans la rue si il veut se prostituer pour toi, on verra s'il s'offense ou pas. Qu'un prostitué ne s'offense pas je veux bien, que quelqu'un qui ne vive pas de ça se voit proposer un truc pareil... Même Sidney essaierai de te mettre un gnon, c'est dire...

Voilà, donc il ne te reste plus qu'à changer / discuter de ce qui pose problème =)
Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kima-chan.livejournal.com/
Emmet Anderson
♤ Rebelle Chouette ♤
Proxénète et rebelle solitaire

avatar

Date d'inscription : 03/06/2011

Nombre de messages : 7
Muffins Muffins : 2

MessageSujet: Re: Emmet Anderson, la Chouette [FINI]   Dim 5 Juin 2011 - 15:47

Ah oui ! J'avais pas fait attention à la première et deuxième erreur que tu as relevé... A changer donc.

Ensuite, j'effacerai le premier paragraphe de l'histoire.

Et pour son côté terroriste, on va dire qu'il ne l'a jamais fait. Donc je pensai mettre ça au futur (et effectivement j'ai fait une erreur de conjugaison - -"). Et puis il ne sait pas tout, il ne sait pas qui ou quoi suspecter réellement. Son père ne lui a pas tout dit non plus, de peur de trop l'impliquer et donc de le mettre en danger.

Et oui, je sais ce qu'est un proxénète, c'est juste que je ne me suis pas attardé sur la description d'Emmet par rapport à son travail.

Pour son enfance heureuse, son père l'aimait et l'a éduqué. Je ne vois ce qui dérange dans cette formulation. C'est une enfance normale pour un gosse d'une dizaine d'années qui n'y connait rien à la vie. Mais je peux changer ça.

Et pour les propositions d'emploi, Emmet n'interpellerait pas n'importe qui dans la rue pour le lui demander. Il n'est pas encore assez fou. Il attendrait de connaître la personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokoshino-anakano.forumactif.com/
Sidney Lisherness
♣ Hybride Chauve Souris ♣
Lycéen

avatar

Date d'inscription : 25/02/2009

Nombre de messages : 117
Muffins Muffins : 15

Rapport
Age: 17 ans
Orientation sexuelle: Uke
Compagnon:

MessageSujet: Re: Emmet Anderson, la Chouette [FINI]   Dim 5 Juin 2011 - 16:35

D'accord, je suis impatiente de voir son évolution dans le RP, pour sa rébellion et pour son "emploi" =) Tâche juste de rester cohérent(e), j'y tiens beaucoup. Pour la même raison, si tu as des questions à propos des rebelles - je sais que c'est pas simple à tout assimiler - n'hésite pas à me les poser, je me ferai une joie d'y répondre !

J'attends que tu édites ton poste, fais moi signe quand c'est fait je te dirai si tout est bon.
(En parlant de conjugaison, n'hésite pas à te relire parce qu'il t'arrive de changer de temps / mode dans un même paragraphe...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kima-chan.livejournal.com/
Emmet Anderson
♤ Rebelle Chouette ♤
Proxénète et rebelle solitaire

avatar

Date d'inscription : 03/06/2011

Nombre de messages : 7
Muffins Muffins : 2

MessageSujet: Re: Emmet Anderson, la Chouette [FINI]   Dim 5 Juin 2011 - 16:59

Voilà ! ^^
J'en ai profité pour modifier d'autres petites choses. J'espère que cette fois, c'est bon...

Et euh... un truc qui n'a rien à voir... C'est normal que mon image est en tout petit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokoshino-anakano.forumactif.com/
Sidney Lisherness
♣ Hybride Chauve Souris ♣
Lycéen

avatar

Date d'inscription : 25/02/2009

Nombre de messages : 117
Muffins Muffins : 15

Rapport
Age: 17 ans
Orientation sexuelle: Uke
Compagnon:

MessageSujet: Re: Emmet Anderson, la Chouette [FINI]   Dim 5 Juin 2011 - 19:42

Eh bien, ça me semble correct, même si je n'ai pas le même point de vue sur certaines choses XD
(Du genre rémunérer un prostitué qui lui appartient... Mais bon, j'imagine que c'est une question "d'opinions" si je puis dire)

Pour l'image en tout petit, c'est certainement parce que tu as mis l'adresse de la dite image dans le mauvais champ... Réessaie, si ça ne marche pas, donne moi l'adresse de l'image, j'essaierai moi =)

Fiche validée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kima-chan.livejournal.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emmet Anderson, la Chouette [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emmet Anderson, la Chouette [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animalia Kingdom :: Fiches d'Identités :: Hybrides-
Sauter vers: