AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Récré erratique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miles Prower
♤ Rebelle Araignée ♤
Lycéen - Geek hackeur
avatar

Date d'inscription : 27/01/2011

Nombre de messages : 7
Muffins Muffins : 2

MessageSujet: Récré erratique   Mar 24 Mai 2011 - 14:59

intro

Seul, enfin.

De sa démarche raide, le dos vouté, il s'approcha des escaliers pour aller s'y poser, comme à l'accoutumée. Les gestes étaient toujours les même : aviser le côté contre le mur, déloger son sac d'un coup sec d'épaule pour l'envoyer s'écraser au sol avec un bruit mat, se poser enfin dans la pénombre.

La force de l'habitude.

Cette endroit était en effet très mal éclairé, sans doute un défaut de conception dans le puit de lumière.

Peu importe.

Toujours machinalement, il sortit de la poche intérieure de son long manteau son blackB. La seule et unique source de lumière de l'endroit. Une des rares lumières qui ne lui blessât pas méchamment ses multiples yeux. Il affectionnait les recoins sombres plus pour protéger ses yeux de l'excès de lumière qui menaçait toujours plus ou moins de lui rôtir les rétines que par goût du macabre. C'était dans sa nature et il en était ainsi, même si ses parents ne le comprendraient jamais. De toute façon, il ne sentait nulle part à son aise. Comme si quelque chose clochait. Impression d'autant plus angoissante qu'elle était perpétuelle. Il pouvait s’évader dans le mon virtuel -son monde- mais cele ne servait qu'à oublier pour un temps cette impression de faux semblant. Il se sentait comme si il avait touché du doigt quelque chose mais qu'il était aveugle. Un peu comme les trois singes. Une fable que lui conta un de ses instituteur et qu'il n'oublierait jamais.
l'instit a écrit:
Le premier aveugle tient la jambe de l'éléphant et dit que c'est un arbre ; le second qui lui tenait l'oreille prétendit qu'il s'agissait d'un tapis rugueux ; le dernier qui lui étreignait la queue prétendit qu'il s'agissait d'un serpent.

"-Tu devrais sortir..." On lui avait épargner cette fois là le "plus" en fin de phrase qui passait pour décidément trop ironique. Il ne sortait jamais.
"-Tu sais qu'on s'inquiète ; à ton âge on sortait, on s'amusait." Ses deux pères s'entre regardèrent, esquissant un sourire complice qui n'échappait pas à Miles. Seulement il n'était pas comme eux. Il ne les détestait pas, il ne les comprenait tout simplement pas. Enfin,c'était réciproque, à l'évidence.

"-Je ferais... Mon possible..." avait il fini par concéder. Et sans doute que lui même y avait cru un peu. Peut être même avait il essayer. Mais il avait toujours l'impression de décalage, exactement comme si il venait d'une autre planète.

Qu'importe.

Il tenait son blackB dans une main et pianotait de sa seule main gauche dessus. Il avait observer du coin de ses multiples yeux latéraux ses camarades utilisant leurs pouces, tapotant à qui mieux mieux. Lui avait besoin de tous ses longs doigts, et même ainsi, il parvenait à taper à une vitesse effrayante. Ses doigts étaient longs et fins, un peu chitineux avec un embryon d'ongle à la pointe : l'idéal pour lui.
Inutile de préciser que sa première rencontre avec un clavier fut pour lui une sorte de révélation.

Et depuis, il pianotait, sans cesse, avec rapidité, aisance et intelligence. Il s'était découvert un certain talent pour le piratage, sans qu'il sache lui même se cela découle de son tempérament ou bien si ses aptitudes personnelles l'y ont conduit.

Encore une fois, quelle importance?

Ses pères ne devaient jamais savoir qu'il était virtuellement coupable de presque tous les délits mineurs en matière de piratage et hacking, parce qu'il faut distinguer les deux. Et l'amalgame de ces notions l'énervait au plus au point.

"-Pas grand chose de bien intéressant à faire avec le blackB. Il faudrait que je me trouve un plus gros calibre".

Il cherchait depuis peu un ordinateur portable, plus puissant et moins limité que son joujou technologique. Seulement, il aurait du mal à obtenir gain de cause auprès de ses parents. Et pour cause.

L'idée ne l'enchantait pas, mais ne serait il pas capable de hacker de nouveau le réseau?
Risqué, bien sûr. Mais c'était ça qui était excitant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Récré erratique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passion Erratique - " Bang my head against the wall, Though I feel light headed, now I know I will not fall "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animalia Kingdom :: Centre Ville :: Lycée Public "Roger L'Estrange" :: Couloirs et Escaliers-
Sauter vers: