AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ID card

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miles Prower
♤ Rebelle Araignée ♤
Lycéen - Geek hackeur
avatar

Date d'inscription : 27/01/2011

Nombre de messages : 7
Muffins Muffins : 2

MessageSujet: ID card   Mar 1 Fév 2011 - 1:49

    ❦ Généralités ❦


    Nom : Prower
    Prénom : Miles Ichabod
    Âge : 17 ans 1/2
    Race : hybride araignée
    Profession : lycéen/geek
    Sexualité : néant
    Don : Des yeux surnuméraires capables d'appréhender des mouvements rapides, très rapides. Le système nerveux est aussi issu du même moule, ce qui, allié à la ruse et à l'intelligence de l'arachnide chasseresse, lui permet d'être très rapide et habile ses doigts, ainsi que d'intégrer et d'apprendre beaucoup d'information à la seconde. Il est par exemple capable de taper au clavier à une vitesse ahurissante, mais aussi de lire des lignes défilant rapidement sur un écran.

    ❦ Description❦


    Physique :

    Miles est un ado très quelconque, excepté peut être son aspect gracile et élancé. Il a la peau grisâtre, des membres longs et fins. Tellement fins qu'ils semblent aussi fragiles qu'une brindille. Mais il ne faut pas s'y tromper : son derme est chitineux. Bien qu'issu d'une mélange arachno-humain, il n'a que peu de pilosité. Ses cheveux sont épais, raides, semblable à des dreadlocks, mais naturellement. Son visage ne présente d'autre spécificités que ses yeux (il en a plusieurs pairs) entièrement noirs, pupille, globe et iris. Ils sont placés sur le pourtour de son visage, au niveau de ses pommettes qu'il a saillantes.
    Il porte des vêtements amples, informes et pas toujours d'une propreté remarquable. On ignore toutefois si sa stature voûtée et sa démarche chaloupée est lié à son ascendance ; il passe en effet beaucoup de temps assis devant son ordinateur, accroupi sur sa chaise de bureau usée jusqu'à la corde, mais qu'il ne changerait pour rien au monde. Il ne porte pas fièrement tel un talisman flamboyant son statut de « geek ». Il l'est, et ne se pose pas plus de question quant à son rapport à autrui.

    Morale :

    Tout dépend de ce que l'on cache derrière ce vocable. Il y a l'éthique, et il y a la morale. Miles, bien qu'il ait des activités que l'on pourrait qualifier d'illégales possède son propre code de valeur. Il est opposition à la norme, mais ne se définit que par rapport à sa vision du monde et de la société dans laquelle il évolue. Il a d'une certaine manière une mentalité de prédateur et la logique qui va avec. Il est loyal envers ses convictions, et les gens qu'ils jugent dignes de confiance. Donc pour l'instant, personne. Comme il sera dit plus bas, il est secret, indépendant et peu enclin au respect de règles qui ne se justifient pas à ses yeux. Il n'a rien contre les autres, mais il n'en fait pas grand cas. Il se battra pour une cause qu'il aura décrété juste, de son point de vue, et se montrera très tranché et très absolu dans sa conviction. Il y a peu de chance de le faire fléchir. Il est en rébellion, comme seul un ado peut l'être, mais de manière verbale ou exagérée. Il donnera toujours une impression de calme et de pondération. Il ne faudra pas se méprendre. Sa volonté et sa détermination le pousseront toujours vers le défi de soi. Et des autres, donc.

    Histoire :

    Miles a grandi dans un famille qui aurait pu le rendre heureux. Darren et Wendle, ses parents sont des gens biens, sous tous rapports. Une bonne situation, de bons contacts sociaux... Ils leurs arrivent même d'organiser les gardens parties de voisinage. Pour eux, il est important de vivre en bonne intelligence et en harmonie avec son entourage. Darren, hybride éléphant, possède la mémoire et la sagesse du pachyderme. Réfléchi et avisé, il ne se laisse que rarement aller à la colère. Mais quand celle-ci le submerge, il devient véritablement un autre. Wendle quant à lui est plus actif, mais non moins dévoué et loyal. Hybride de labrador, les scientifiques responsables de sa génération pourraient être fiers du mélange, puiqu'ils ont su allier la fidélité et la loyauté canine à la tempérance humaine qui, si elle n'efface pas le côté enjoué, le modère considérablement.

    Mais les choses ne se passent pas toujours comme on l'aimerait, et rien n'est jamais acquis, ni évident, d'ailleurs.

    Miles a très vite développé son penchant naturel pour la solitude et la quiétude d'une sombre retraite, à l'abri du bruit et des regards. Il n'aime pas qu'on le regarde fixement, qu'on le dévisage. Pour lui, le moindre mouvement est capté par ses yeux, qui le décompose en séquence au ralenti. Voir tous les gens, la foule, le mouvement dans la pleine lumière du jour, voilà ce qu'il déteste par dessus tout. C'est pour lui une épreuve psychologique d'une rare intensité. Depuis tout petit, il vit dans une certaine crainte de ce monde, trop plein de mouvement, de lumière, de vie.

    L'école, le lycée... Son quotidien. Pour ses parents adoptifs, il n'était bien entendu pas question de le scolariser à domicile, comme il le leur avait demandé. Cette demande leur avait semblé puéril. Darren et Wendle Prower savaient bien que Mile avait des problèmes de relationnel, uniquement dus à sa timidité. Miles n'eut d'autre choix que d'aller à l'école, de se plier à la volonté bien pensante et malgré tout pleine de bonne intention de ses parents. Les autres bien sûr n'était pas des plus désagréables et, comme partout, avec son lot de bons et de mauvais. Il n'aimait pas l'agitation, qui lui mettait les nerfs en pelote (sans qu'il sache exactement pourquoi), mais les autres le laissaient surtout de marbre. Il ne recherchait pas le contact, et on le lui rendait bien. Surtout au lycée.

    Le lycée d'AK... Comme tout les lycées (et les lycéens de son âge) il l'avait sensiblement pris en grippe. Son agoraphobie a pris depuis lors une ampleur qui relève de la psychiatrie. Incapable de nouer des liens durables avec les autres dans la vie réelle, il s'est retranché dans sa vie numérique, la seule qui compte vraiment pour lui. Il y est tout puissant, et n'a de compte à rendre à personne. Du moins, il s'y soustrait très habilement. Il s'ennuie profondément en classe, quand il ne dort pas ou ne manipule pas avec frénésie son blackberry. Il ne reste jamais coupé longtemps du réseau. Il ne le peut de toute façon pas. Ce qui n'a fait que le cloîtrer de manière irrémédiable en marge, ce qui lui convient parfaitement.

    Il ne voit pas l'intérêt de l'école, et il reste convaincu que cela est inutile, et sans enjeu pour lui. C'est pourquoi il ne travaille pas, puisqu'il n'y a rien à gagner. Il est donc considéré comme cancre par ses professeurs, et décrit pudiquement à ses parents comme ayant des difficultés à suivre. Certains le disent paresseux, d'autre simplement le voit comme un bon à rien qui a le mérite de rester discret dans son manque totale de motivation pour les cours.

    C'est en prenant conscience de ce « petit problème de comportement » que ses parents pensèrent que ce fut une erreur que de lui avoir offert un PC quand il était plus jeune. Ils essayèrent de stopper cette addiction, mais les conflits et crises qui en résultèrent furent bien pires. Ils tenaient plus que tout à ce qu'il ne se désocialise pas, et fréquente d'autres gens, d'autres horizon. Noble pensée, certes, mais qui hélas ne tient pas toujours compte de la réalité. De sa réalité. L'internet, même réglementé d'Animalia Kingdom, ne pouvait que lui donner ce qu'il n'espérait même pas : le pouvoir. Pouvoir savoir, connaître, même rechercher les informations et tout ce qu'il n'aurait jamais osé demandé à ses parents ou « amis » du lycée.

    Pour une très obscure et inexplicable raison, Spyder, son alter ego virtuel parvenait à faire des choses extraordinaires. Il parvient à casser les codes pénétrer les systèmes élaborés et parfois aussi jouer des tours à ceux qui lui déplaisent... L'altérité a atteint un point telle que son personnage virtuel a pris le pas sur le réel (l'IRL), tant est si bien que sa seule vie social ou autre se limite à son écran plat 17'

    Il possède un talent, qui lui confère un véritable pouvoir. Reste à savoir si le pouvoir aurai raison de son éthique, à moins qu'il ne soit arrêté avant d'avoir levé le voile sur un mystère...

    Ses extraordinaires facultés d'intégration de données lui ont permis de pénétrer des systèmes, même les systèmes bien protégés d'AK. Il faut dire que rien n'est à l'abris d'un cyber attaque de Spyder. Il est à ce jour coupable de tous les crimes informatiques punissables, à divers degré de gravité. Mais heureusement pour lui, il sait aussi bien se cacher sur le net, peut etre même mieux qu'IRL. La réalité... Mais quelle est la réalité qui compte en définitive? Celle que l'on retient, ou celle qui nous contient?

    Il a pu découvrir un élément du vaste mensonge qui écrase et étouffe AK d'une chape de plomb : aucun d'entre eux n'est vraiment libre. Ses divers piratages de connexion de l'intranet des scientifiques lui ont permis d'entr'apercevoir qu'il existait autre chose, une porte vers quelque chose d'autre, de plus grand, plus mystérieux.

    Ce fut aussi ainsi que les rebelles commençaient à s'intéresser à lui... En raison des nombreux pièges numériques et autres ruses pour tenter de l'identifier, le localiser et le piéger. Même si il ne l'a pas encore bien réaliser, le petit monde d'AK est confiné, et laisse peu de terrain de recherches aux investigations poussées par leurs geôliers.

    Toutefois, Spyder est, comme tout les paranoïaque digne de cet appellation d'orogine contrôlée, très méfiant, et peu enclin à se dévoiler. Il a longtemps hésiter avant de prendre partie, mais entre d'un côté des gens qui essaient de le coincer par tous les moyens possibles et imaginables, et un groupuscules d'agitateurs, il a fini par céder à son travers d'ado incompris : la rébellion.

    C'est donc sous couvert d'anonymat, en restant toujours spyder, qu'il a choisi d'aider les rebelles, en leur communiquant toutes les informations qu'il peut trouver par l'entremise de ses piratages. Il reste donc relativement en retrait, tout en entretenant le groupe subversif.

    Reste à savoir combien de temps encore il va pouvoir jouer au pirate de l'ombre... Déjà, les scientifiques se rapprochent de lui, un peu plus tous les jours. Reste à savoir si les rebelles tenteront d'empêcher sa capture. Et de le gagner à leur cause, de manière assumée et de son plein gré.

    ❦ Vous❦


    Pseudo : Miles, comme tout geek qui se respecte (ou pas) possède un pseudo, et il y tient beaucoup. Il se fait appelé « Spyder »
    Âge : ?
    Comment avez-vous découvert le forum ? Dieu seul le sait ^^


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney Lisherness
♣ Hybride Chauve Souris ♣
Lycéen

avatar

Date d'inscription : 25/02/2009

Nombre de messages : 117
Muffins Muffins : 15

Rapport
Age: 17 ans
Orientation sexuelle: Uke
Compagnon:

MessageSujet: Re: ID card   Sam 5 Fév 2011 - 20:37

Et bien bravo pour cette fiche, elle est validée =)

Il y a juste plusieurs erreurs d'accord qui se sont faufilées dans ta fiche, fais attention dans tes Rps. Et en fait la dernière partie où le pseudo et l'âge sont demandés, on parle de toi, le joueur, plus du personnage Wink
Et c'est chouette que tu ai mis l'image non redimensionnée parce que c'est vrai qu'on voit pas trop qu'il a vraiment des yeux en plus, etc...

Par contre j'avais pas compris que Miles serait un rebelle - enfin, je m'en doutais un peu mais j'étais pas sûre - donc je vais changer ton rang et c'est bon !

Tu peux aller jouer Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kima-chan.livejournal.com/
 
ID card
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monster Mercenary Card
» Raid Reset Card
» Acquérir une vivre card
» Demande de Wild Card
» WWE No Mercy 2016 | Match Card

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animalia Kingdom :: Fiches d'Identités :: Hybrides-
Sauter vers: